L’organisation, quel bordel !

Je ne sais pas comment j’en suis arrivée là mais créer un système pour ma propre organisation devenait indispensable.

J’ai toujours eu horreur des « post-it » fluorescents qui ornent les contours d’ordinateurs ou des bouts de papiers tenant par des magnets improbables, gagnés à la tombola du supermarché, sur le réfrigérateur. A chaque ouverture de portes, tout fou le camp et sachant que j’ouvre ces satanées portes des dizaines de fois par jours, mon mental n’aurait pas supporté une telle épreuve.

J’ai pourtant eu des agendas, planners, papier comme informatique et même des agendas partagés afin de planifier en « groupe ». Tout cela ne me suffisait pas, je ne pouvais pas prendre de notes rapidement, garder une traçabilité concrète d’un événement, garder sous la main une recette de cuisine en cours d’amélioration, une « to do list » sur l’année, l’identification de mes animaux et tout le merdier qui accompagne mes journées.
Du coup, les post its, moi jamais ! Je veux me promener avec tout mon univers. L’informatique commençait à me frustrer et me trimbaler avec mon frigo dans le sac à main… voyez le look…

J’ai découvert le BULLET JOURNAL (dit BUJO pour les intimes), qui est un système d’organisation simple mais surtout personnalisable.
« Bullet » signifie « les bulles » que vous cocherez à chaque réalisation d’une tâche.
Tout commence sur un carnet vierge, afin de créer un agenda en temps réel, en parallèle de votre journal, à travers des clés pour vous organiser.

Donc c’est parti ! Ouvrez bien les yeux :
Comme tout BUJO qui se respecte, vous aurez un « INDEX », une page « KEY »,  un « FUTUR LOG », des « WEEKLIES », mais peut être aussi des « DAYLIES », des « TRAKERS », des « COLLECTIONS », des « SOUVENIRS », des « TO DO LIST » et toutes les pages que vous pourrez inventer pour faciliter votre vie, voir l’embellir !

Voici la méthode de base que vous retrouverez sur tous les sites officiels des passionnés, cette version est très minimaliste mais c’est pour comprendre le principe :

Je vous rassure, beaucoup se retrouveront un peu perdus au début. Mon premier Bullet Journal est à des années lumières de celui que j’utilise aujourd’hui et j’ai déjà d’autres idées pour mon prochain.
Il vous faudra du temps pour trouver votre propre organisation. Vous allez changer mille fois d’envies mais n’oubliez pas que vous trouverez à chaque tournant une page blanche prête à être investie de toutes les idées qui fusent dans vos tètes !

Pour ma part, en plus du côté « agenda », j’ai des pages sur les références de tous mes médecins, ou des recettes en cours de création, d’un événement en pour parler/à finaliser, les mensurations de Clyde pour acheter ses cadeaux, mon suivi sport/détox, les références et soins de mes animaux, les travaux et déco que je souhaite réaliser, mes idées de road trip, etc. Mais aussi des doubles pages pour figer un repas à la maison retraçant le menu, incluant des photos de ce moment avec mes convives ou par exemple un week end passé avec Clyde.

N’hésitez pas à dessiner, colorier, gribouiller, inventer, vous tromper, recommencer etc. Bref, posez votre cerveau dans votre BULLET JOURNAL !

Depuis le grand boum de cette méthode d’organisation, les sites pullulent d’idées pour vous inspirer aussi bien par le système en lui-même que par le côté déco de votre nouveau compagnon.
Forums, pages Facebook, comptes Instagram, Pinterest sont là pour vous inspirer.
Vous trouverez également des trames prêtes à être imprimées pour les débutants mais n’oubliez pas que la meilleure organisation, c’est celle que vous créerez pour vous-même.
Vous trouverez sur le « marché du Bullet Journal » des carnets adaptés, déjà numérotés, avec des trames ou des pointillés mais un simple carnet suffit largement à la réalisation de votre univers.

Bien que le mien soit aujourd’hui minimaliste, j’ai souvent utilisé des crayons, feutres, autocollants, washi tape (ruban autocollant coloré). Toutes ces petites choses égayaient mon carnet mais étant mal voyante, elles attiraient mon regard et je ne pouvais pas me focaliser sur ce qui était essentiel pour moi.

Du coup, par où commencer ?
Si vous avez l’habitude et le besoin de noter vos rendez-vous, vos idées, vos souvenirs, vos objectifs et toutes les petites notes du quotidien, bingo le Bullet Journal est fait pour vous. De plus, si vous avez l’habitude d’utiliser un agenda, ce sera encore plus simple.
Si vous souhaitez essayer sur une semaine, prenez une feuille de papier A4 en paysage, noter vos 7 jours, intégrez vos rendez-vous, vos taches à réaliser et pourquoi pas créer un encart avec la liste des courses, le budget de la semaine, le suivi de votre poids si vous êtes en phase de régime, etc. Garder un peu de place pour vous évader : dessiner des croix, des ronds, des bâtons, le Titanic, des seins ou des bananes si ça peut vous divertir.
Nous faisons un point à la fin de ces 7 jours ?

Je reste évidemment à votre disposition pour vous aiguiller et répondre à vos questions.

Laissez-moi un commentaire, je ferais de mon mieux pour vous rendre la vie plus simple.

Good Luck !

Voici quelques pages de mon Bullet Journal 2017 (le 2018 est sensiblement pareil) :


Et voici à quoi ressemblait le premier :


***Clyde, que faisons-nous ce soir ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s